Festival et académie pluridisciplinaire, portes ouvertes sur l'innovation, ManiFeste-2015 invite à la traversée d'œuvres-mondes qui s'affranchissent des formats contemporains. Temps sphérique du Requiem de Bernd Alois Zimmermann, immense tableau du XXe siècle fracassé, spirale infinie de Répons de Pierre Boulez, cycles de la chute pour La Métamorphose de Michaël Levinas… Faire l'expérience singulière du temps, c'est vivre l'installation de Daniele Ghisi ou le vaste triptyque orchestral de Philippe Hurel. L'échappée de l'œuvre-monde se joue dans l'alliance entre l'oralité et l'écriture (Fado errático de Stefano Gervasoni), ou entre le spectacle du vivant et la technologie (ateliers In vivo de Christian Rizzo, de Daniel Jeanneteau et de Guy Cassiers). Un manifeste où la musique, art par excellence de la simultanéité, porte la clameur du présent.

Édito

Derniers médias

Article

article_faust
Les violons de Faust
28 avril
La violoniste Isabelle Faust jouera sur instrument baroque et sur instrument moderne pour son récital à ManiFeste. « Je menais de front deux récitals pour violon seul, l'un baroque et l'autre contemporain car Heinz Holliger et Michael Jarrell m'écrivaient des pièces.

video

video_ba_manif
ManiFeste-2015 – Bande-annonce
3 mai
Festival et académie pluridisciplinaire, portes ouvertes sur l’innovation, ManiFeste-2015 invite à la traversée d’œuvres-mondes qui s’affranchissent des formats contemporains. Temps […]

Portrait

benjamin_dupe_1
BENJAMIN DUPÉ
2 mai
Né en Normandie, Benjamin Dupé étudie la musique au conservatoire de Nantes, dans les classes de guitare et d'écriture, puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il y suit l'enseignement du guitariste Alberto Ponce.
Création : SendesaStudio